Faire face aux resistances au changement !

Conseils

Il est inévitable pour une entreprise si elle veut s’agrandir de ne pas faire des changements, tant au niveau de son organisation qu’à son environnement. Un changement est donc de rigueur et il va falloir y faire face. Employés comme employeurs peuvent craindre ce changement: il peut déstabiliser certains et en stresser d’autres. Il est donc nécessaire que ce changement se fasse sans soucis. Il est possible aussi que face aux changements, des résistances se remarquent. Pour que l’entreprise survive, il faudra qu’elle use de beaucoup de sens de communication et d’anticipation. Les individus dans l’entreprise ne réagiront pas pareillement et il faut en prendre compte.

Quelles sont les sources de résistance ?

Comme Acheter votre film etirable de palettisation, il faudra faire très attention lorsqu’on fait face à un changement. Une mauvaise compréhension du changement est une des sources de résistance. Des collaborateurs ne comprendront pas la nécessité de changer et se mettront en travers. Beaucoup se demanderont à quoi servira le changement et se poseront des questions. 

Comme l’adage dit: « Les vielles habitudes sont tenaces », certaines actions du passé feront une résistance face au nouvel ordre souvent imposé. Vos collaborateurs seront donc un peu désorientés et c’est normal.
Parfois aussi, il est possible que le personnel pense qu’un changement ne va mener à rien. Et cela est dû à un manque de confiance envers les dirigeants.

Aussi, un changement est synonyme de « changer de routine ». Cela implique de sortir de sa zone de confort. C’est toujours déroutant de changer ce qu’on a l’habitude de faire mais il est nécessaire pour pouvoir avancer. Il faut savoir renoncer et mettre une croix sur le passé et construire une nouvelle base qui permettra une évolution pour pérenniser l’entreprise.

Que faire face à ces résistances ?

Pour limiter ces craintes, il est essentiel de préparer le changement bien en avant. Avant que l’on commence le changement, il faudra impliquer le plus possible vos collaborateurs dans celui-ci, en leur donnant toutes les clés nécessaires à une compréhension optimale et les accompagner tout au long du processus.
Souvent la peur nous guette, et on est réticent face aux changements. Pourtant, il faut former vos collaborateurs à acceuillir le changement comme une bonne chose pour l’entreprise mais aussi pour eux-mêmes. Avant même que le changement s’opère, il faudra préparer vos collaborateurs à l’acceuillir. Il faut être à leur écoute en mettant en place des boîtes à idées ou un forum de discussion au sein de l’entreprise.
Parfois il faudra créer une cellule d’aide psychologique pour faciliter ce changement. Il faut conscientiser les personnes concernées qu’un changement est en cours par des annonces publiques au sein de l’organisation mais aussi par des affiches.
Pour désamorcer une résistance, il faut donc user de la communication et de l’éducation. En communiquant,  on se rend compte des besoins de chacun et des à priori des autres. Ainsi nous pouvons prendre des mesures et éviter des résistances qui ne devraient même pas exister. Aussi, il faut faire participer les collaborateurs pour qu’ils se sentent concerner par ce qu’il se passe  Parfois, il sera nécessaire de mener une négociation et une entente. A un certain moment, il faudra avoir recourt à la manipulation et la cooptation.